loader image
Catégoriesmedias Slider

COMMUNIQUÉ OFFICIEL POLYCLINIQUE ILAFY

Faisant suite à certaines allégations sur les réseaux sociaux de ce jour et relatives à des vaccinations réalisées à la Polyclinique Ilafy, nous tenons à faire savoir qu’aucune importation de vaccins de quelque fabricant que ce soit n’a été effectuée par nos soins et qu’aucune vaccination commercialisée contre la Covid-19 n’est organisée au sein de notre établissement.

Ces allégations sont de nature polémique et nous nous réservons le droit d’ester en justice contre toute personne ou organisation qui diffusera des informations de cette nature que ce soit dans la presse ou sur les réseaux sociaux.

 

Pour valoir ce que de droit,

 

La Direction Générale

 

communique officiel polyclinique ilafy

Catégoriesmedias

Un centre de formation simulée à la chirurgie de la cataracte pour bientôt

Antananarivo, 24 Mars, 7h15 – Madagascar prévoit d’augmenter le nombre de praticiens présents sur le territoire malgache pouvant effectuer une chirurgie de la cataracte. La mise en place d’un centre de formation à la chirurgie de la cataracte à la polyclinique d’Ilafy fait partie des actions menées pour atteindre cet objectif.

Lire la suite sur le site 2424.mg

Partenariat Ministère de la santé Help Me See Polyclinique Ilafy cataracte Madagascar

Catégoriesmedias

Mamy Ravatomanga, récipiendaire de la dignité de Grand-Croix de 2ème classe

Le grand patron du groupe SODIAT a été décoré Grand-Croix de 2ème classe, lors de la cérémonie de célébration du centenaire de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Antananarivo.

Mamy Ravatomanga, récipiendaire de la dignité de Grand-Croix de 2ème classe

Une récompense pour 30 années de performance

« Le groupe de la Performance », voilà le slogan de ce groupe dirigé par Maminiaina Ravatomanga, dit Mamy. Un slogan bien choisi, oserait-on dire, quand on fait un throwback sur les réalisations de ce groupe, et surtout si l’on regarde son point de départ.

En trente années d’existence, Mamy Ravatomanga s’est lancé dans des secteurs très variés comme la santé, la presse audiovisuelle, la maintenance pétrolière et le BTP, l’hôtellerie et bien d’autres encore.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette élévation à la dignité de Grand-Croix de 2ème classe est une récompense parfaitement appropriée pour cet industriel, parti de rien et qui constitue pourtant un pilier de l’économie à Madagascar.

Une célébration sous le signe de l’humilité

Ayant vu le jour en 1990, le groupe SODIAT en est à sa trentième année d’existence. Quel patron ne serait pas fier de se voir décerner une dignité comme le Grand-Croix de 2ème classe ?

Pourtant, les premiers mots du numéro 1 du groupe SODIAT ont été adressés à ses collaborateurs, qui selon lui, y sont pour beaucoup dans la pérennité de son aventure entrepreneuriale.

Une preuve d’humilité qui, sans nul doute, contribue également de manière importante à la réussite de ce groupe.

 

Source : La Vérité, 10 décembre

Catégoriesmedias

Coronavirus : Comment Madagascar se prépare à faire face à l’épidémie

Au moment où la Covid-19 fait rage dans les 4 coins du globe, tous les pays façonnent leur stratégie. Le magazine LaSantéPublique.fr a parlé des moyens mis en place par le gouvernement à Madagascar afin de lutter contre la pandémie. L’article cite entre autres les infrastructures en place à la Polyclinique d’Ilafy, le fleuron des établissements de santé à Madagascar.

Polyclinique Ilafy La Santé Publique

Pour lire l’article en entier, veuillez vous rendre sur le site de La Santé Publique

Catégoriesmedias

Polyclinique d’Ilafy: un nouveau centre annexe à Tanjombato

Polyclinique d’Ilafy: un nouveau centre annexe à Tanjombato

La Polyclinique d’Ilafy a ouvert un nouveau centre hospitalier à Tanjombato. Outre les consultations médicales, les techniques d’imageries médicales comme la radiologie, le scanner et l’échographie ainsi que des examens biologiques grâce à un laboratoire de pointe constituent également l’atout de cet établissement.

 «Notre site de Tanjombato apporte une réponse médicale de qualité et de pointe aux résidents du quartier et limitrophes, mais aussi aux entreprises pour assurer la santé de leurs collaborateurs au quotidien», a souligné hier le directeur général de la Polyclinique d’Ilafy, Jacques Schmitt, lors de la cérémonie d’inauguration.

Un tarif accessible

Le DG de la Polyclinique d’Ilafy n’a pas manqué de rappeler la politique tarifaire appliquée au sein de son établissement, qui est tout à fait accessible, eu égard à la qualité des installations. A noter que cet hôpital annexe est ouvert 24h/24 et 7j/7.

«Lorsque je jette un œil sur les tarifs pratiqués dans la capitale, je peux affirmer que nous nous conformons parfaitement aux normes pour une qualité élevée d’équipements et de compétences», a-t-il fait savoir, en réponse aux rumeurs selon lesquelles les tarifs appliqués par la Polyclinique d’Ilafy sont trop élevés. A noter que cette polyclinique reconnue par l’Agence française de normalisation, a reçu la certification qualité Iso 9001 en 2016.

   Créé en 1996, ce centre hospitalier n’a cessé de concéder des efforts conséquents depuis plus de vingt ans, afin d’élargir sa gamme de services et d’améliorer continuellement sa qualité de prise en charge des patients. La Polyclinique d’Ilafy dispose actuellement de huit pôles médicaux, avec la médecine interne, la chirurgie, la cancérologie, la gynécologie obstétrique, l’imagerie médicale, les analyses biologiques, les urgences-réanimations et le service cardiologique.

SOURCE

Catégoriesmedias

Kopi-Kolé : partenariat avec le groupe Sodiat

Le groupe Sodiat et la chaîne privé Tv plus Madagascar ont signé hier au villa Pradon une convention de partenariat dans le cadre de la prochaine édition de la télé réalité « Kopi-Kolé ».

« Le groupe Sodiat a répondu à notre sollicitation au mois de décembre dernier, pour le soutien de la réalisation de cette fameuse émission qui entame déjà sa quatrième édition actuellement. D’autres partenariats sont encore en vue, si c’est le groupe Sodiat qui a répondu le premier » a fait savoir le président directeur général de la chaîne Tv plus Madagascar à l’occasion d’une cérémonie organisée hier à la villa Pradon Antanimena, pour l’officialisation de ce partenariat. Pour répondre à ces propos du PDG de Tv plus Madagascar, Mamy Ravatomanga, président-directeur-général du groupe Sodiat a annoncé que «le partenariat entre les entreprises malgaches doit être mis en avant».

Il s’agit d’un partenariat commercial entre ces deux entreprises, a tenu à préciser Nicolas Rabemananjara. Rappelons que l’émission Kopi-Kolé est actuellement diffusée dans les six ex-provinces de Madagascar, et également à Mananjary et à Antsirabe.

SOURCE

Catégoriesmedias

Madagascar : La polyclinique Ilafy récemment équipée d’une radiothérapie

Une méthode de traitement locorégional des cancers est désormais disponible à Madagascar. Pour l’instant, seule la Polyclinique d’Ilafy dispose de ces nouveaux matériels de radiothérapie.

La Polyclinique d’Ilafy a organisé le vendredi 20 novembre dernier une journée porte ouverte afin de présenter ses installations et inaugurer le nouveau service unique à Madagascar dans le traitement des cancers. Les visites ont permis de voir les installations de la Polyclinique et rencontrer les professionnels de la santé malgaches et étrangers.

L’existence de nouveaux matériels de radiothérapie a été proclamée officiellement vendredi. Le Professeur Rafaramino Florine Josoa est le premier responsable de ce nouveau service. A Madagascar, le nombre de personnes atteintes du cancer est élevé. Les cancers du sein sont les plu fréquents La plupart des cas n’est diagnostiqué que lorsque le stade est évolué. Ce qui rend difficile le traitement. Des ateliers ont été également organisés l’après-midi pour présenter les autres services disponibles : angiographie coronaire, imagerie par résonance magnétique, prise en charge de la lithiase urinaire…

Le traitement par radiothérapie ne nécessite pas d’hospitalisation car les séances sont de courte durée et les effets secondaires moindres que lors d’une chimiothérapie. La radiothérapie peut également guérir les autres maladies autour de la zone cancéreuse.

La Polyclinique figure parmi les 2000 hôpitaux dotés de ces matériels. L’hôpital travaille avec le Dr David Kheliff, cancérologue de La Réunion et le physicien médical Pierre Aletti de La Réunion. L’équipe du service de radiothérapie suit également des formations à l’étranger grâce à l’AIEA (Agence Internationale pour l’Energie Atomiqe).

La radiothérapie est destinée aux personnes atteintes du cancer. Selon les explications, les patients ne sont plus obligés de partir à étranger pour bénéficier du traitement. Le coût du traitement à Madagascar est beaucoup moins cher qu’une évacuation qui inclura les frais d’avion, les frais d’hébergement et les frais du traitement lui même. Selon les estimations du professeur Rafaramino Florine Josoa, le coût du traitement à Madagascar équivaut à un tiers du coût à l’étranger car une séance de radiothérapie s’élève à 300 000 ariary.

Le projet d’installation du service de radiothérapie a été discuté depuis 2008. Il a fallu sept ans pour réaliser le projet. Du point de vue effets secondaires, la radiothérapie est mieux que la chimiothérapie. Cependant, la guérison d’un cancer dépend de l’organe atteint et du stade de cancer. Pour le cancer du foie par exemple, le pouvoir de la radiothérapie est limité car en raison de ses effets extrêmement dommageables sur le tissu sain du foie. Dans les cas des cancers évolués qui ne peuvent plus être guéris, la radiothérapie reste une méthode pour soulager la douleur et limiter l’évolution du cancer. Toutefois, le traitement d’un cancer peut nécessiter une chirurgie et/ou une chimiothérapie, selon le volume de la tumeur, avant d’avoir recours à une radiothérapie.

Depuis son installation, le service de radiothérapie de la Polyclinique a reçu 78 patients. Deux de ces patients ont connu une complète guérison. Actuellement, la plupart des cas de cancers à Madagascar sont à un stade évolué. Ce qui explique ce faible pourcentage de guérison. Les médecins encouragent les gens à consulter dès les moindres symptômes afin de pouvoir commencer le  traitement au plus tôt.

SOURCE

Catégoriesmedias

10ème anniversaire de M3TV/M3FM


Les locaux de la M3TV/M3FM.

La chaîne audio visuelle M3TV/M3FM est l’une des trois télévisions et Radios locales de Mahajanga. Ces trois stations sont la TV Boeny, la RTA Mahajanga et M3TV. La Chaîne privée M3TV/M3FM qui appartient au Groupe SODIAT a commencé à diffuser à Mahajanga le 29 Octobre 1999. Elle a marqué son dixième (10e) anniversaire par 3 diverses manifestations.


Mamy Ravatomanga (en chemise blanche) PDG du Groupe SODIAT avec le Chef de Région Boeny et le Maire de la Commune Urbaine de Mahajanga.

Un culte a été organisé à la Cathédrale de Mahajanga be ce jeudi 29 Octobre 2009. Le PDG du Groupe SODIAT, Ravatomanga Mamy et Andrianasolo José, accompagnés des autorités locales de Boeny ont inauguré la stèle de souvenir à la station de M3TV/M3FM sise à Mangarivotra.

Le Directeur de la Station, Jean Yves Belalahy a fait visiter la station aux invités, la salle de montage, le studio ainsi que celui de la Radio.


Le Studio de la M3TV.

Les autorités ont été conviées à une réception cocktail au Restaurant Caron où le DG Andrianasolo José a souligné que la Chaîne TV reste une chaîne locale mais envisage de couvrir l’ex-province de Majunga. La Radio M3 par ailleurs peut émettre jusqu’à Antsohihy ou encore dans les périphéries du District de Mitsinjo.


Jemima Rakotoasimbola, une des journalistes de la M3.

La chaîne avec ses 21 employés reste le principal partenaire des annonceurs de Mahajanga ou même de la capitale. Son journal télévisé reste également très écouté à midi 30 tous les jours.

M3TV/M3FM a clôturé la célébration par une soirée tropicale de danse à la discothèque Shakira le 30 Octobre dernier où l’affluence des invités a été plus que considérable.

SOURCE