loader image
Catégoriesnews

Un pas de plus dans la lutte contre la cataracte

Les statistiques sur les victimes de la cécité en raison de la cataracte sont encore alarmantes à Madagascar. Un nouveau pas a été fait le 8 février 2024 pour remédier à cette situation, dans les locaux de la Polyclinique d’Ilafy.

Polyclinique cataracte microscopes

Le projet de lutte contre la cataracte continue à s’étendre

Depuis 2021, la lutte contre la cataracte à Madagascar est une des priorités pour la Polyclinique Ilafy. C’est en ce sens que le centre de formation à la chirurgie via simulateurs a vu le jour, en partenariat avec le ministère de la santé publique et l’ONG Help Me See.

L’objectif de ce projet est de faciliter la formation des praticiens, afin de réduire efficacement le nombre de victimes de cécité dans la grande île, en raison de la cataracte. Le projet a déjà porté ses fruits, tant l’utilisation des simulateurs est pratique et peu onéreuse.

Polyclinique cataracte microscopes

Un nouveau pas en avant

Le 8 février 2024, de nouveaux acteurs se sont joint à cette cause de la lutte contre la cataracte. La Fondation AXIAN a remis au Lions Sight First Madagascar du matériel médical, à savoir des microscopes et des trinoculaires, avec leurs mallettes de transport respectives.

La Fondation AXIAN inscrit cette action dans le cadre du Programme Entreprise Miahy JOVENA, afin de soutenir le projet MAZAVA du Lions Sight First Madagascar, en partenariat avec le ministère de la Santé Publique, la Polyclinique d’Ilafy, ainsi que l’ONG Help Me See.

Catégoriesnews Slider

Rallye Motul : une victoire de bout en bout pour l’équipage Auto Diffusion

La saison des rallyes à Madagascar commence sur les chapeaux de roues pour l’équipage Auto Diffusion Fred – Mick. Installés en tête du rallye dès l’épreuve spéciale numéro 1, ils tiendront cette position jusqu’au damier final.

Auto Diffusion Rallye Motul

Commencer la saison de la plus belle des manières

0.6 point, c’est ce qui manquait à l’équipage Fred – Mick pour être champion de Madagascar des rallyes, toutes catégories confondues. Forcément, cela a contribué d’une manière ou d’une autre à cet excellent résultat en début de saison : un rallye gagné de bout en bout !

En effet, l’équipage numéro 2, portant fièrement les couleurs d’Auto Diffusion a mené le rallye dès la première épreuve du vendredi. Tout au long des trois jours, il restera sur la plus haute ligne du classement, jusqu’au damier final.

Et pourtant, la concurrence était bien au rendez-vous et le niveau était des plus élevés. Mathieu et Andry Tahina ou encore Dani et Johan ont à de multiples reprises tenté une remontée spectaculaire. Et c’est sans parler d’Aro Kiady au bord de sa Subaru N12, qui a surpris tout le plateau par sa vitesse de pointe et sa régularité.

Auto Diffusion Rallye Motul

Un rallye éprouvant, parsemé de pièges

S’installer en tête de peloton en début de rallye et y rester jusqu’à la dernière épreuve chronométrée est une performance. Pour autant, la victoire n’a jamais été évidente, tant les pièges étaient nombreux : les conditions météo, le revêtement de sol très changeant, etc. Dans la power stage, la colonne de direction de la Subaru Auto Diffusion a cédé, mais l’équipage parvient tout de même à rejoindre le parc d’arrivée final.

D’ailleurs, Tahina Razafinjoelina, sur Subaru Impreza, en est la preuve vivante : dès l’épreuve spéciale numéro 2, une crevaison à l’avant-gauche le pénalisera lourdement, l’écartant de tout espoir de victoire. Il finira 4ème au classement général de la catégorie autos.

Il en a été de même pour Dani Rabetafika dans l’ES9 : une crevaison lui a coûté plusieurs minutes et sa place sur le podium.

Mais c’est sans compter les pièges parsemés par certains inconscients, malgré les efforts des organisateurs. Plusieurs équipages se sont plaints de barrages établis dans les épreuves spéciales durant la journée de samedi, afin de ralentir, voire saboter leur course.

Fred Mick Auto Diffusion victoire rallye MOTUL

Une bonne préparation, gage de performance

Interrogés sur le secret d’une course aussi rondement menée, Fred et Mick nous répondent que c’est le résultat d’une préparation minutieuse, sur bien des points. Les deux jeunes hommes ont travaillé d’arrache-pied pour emboiter pièce par pièce les éléments leur permettant de mettre toutes les chances de leur côté.

Le résultat en atteste, la performance est au rendez-vous et c’est une excellente opération en vue du championnat.

Catégoriesnews

Rallye MOTUL : l’équipage Auto Diffusion survole les débats

C’est le grand jour, tant attendu par les passionnés de sport mécanique. La saison vient de commencer avec le 4e rallye MOTUL, organisé par le club FMMSAM.

Auto Diffusion Rallye Motul

112,3 kms d’épreuves spéciales au programme

C’est un rallye de trois jours, bien long et bien éprouvant comme nous les aimons, qui ouvre le bal pour cette saison 2023. En tout, il n’y aura que 10 épreuves spéciales à disputer, mais elles ne vont pas pour autant laisser les pilotes se reposer sur leurs lauriers.

Sur les 112 kilomètres d’épreuves spéciales à courir, la plus courte fera 6,400 kilomètres tandis que les autres varieront de 10 à 12 kilomètres, la plus longue étant celle d’aujourd’hui : 15,400 kms. Ce qui les caractérise : elles sont toutes rapides et piégeuses à la fois.

Les plus expérimentés comprendront alors qu’il faudra rester au contact tout au long du rallye, sans pour autant casser la mécanique.

Auto Diffusion Rallye Motul

Fred – Mick aux avant-postes à la fin de première journée

Au terme de l’ES1, l’équipage Fred – Mick, sur Subaru Auto Diffusion survole les débats, 8,7 secondes devant son plus proche poursuivant, Tahina, également sur Subaru.

C’est une saison qui s’annonce prometteuse pour cet équipage, qui rappelons-le, disputait le championnat 2022 avec Mathieu Andrianjafy et Andry Tahina jusque dans la der des ders.

Cependant, le rallye est encore long et cette mise en jambes nous promet de beaux spectacles tout au long de ce week-end qui s’annonce palpitant.

Rendez-vous dans les épreuves spéciales et bon rallye à tous !

Catégoriesnews Slider

Journée mondiale de la liberté de la presse : célébrée sous le signe de l’unité à Mahamasina

L’Ordre des Journalistes de Madagascar a choisi de célébrer la journée mondiale de la liberté de la presse par des rencontres sportives, dans le cadre du tournoi Intermédias 2023, le samedi 6 mai dernier.

Une journée sous le signe de l’unité et la fraternité

Très tôt le matin, les équipes des différents médias étaient déjà sur place pour affronter une longue journée. Au programme : du football et du basketball, où des équipes venant de diverses régions s’affrontent de manière conviviale et fraternelle.

C’est une initiative que l’Ordre des Journalistes de Madagascar a prise, afin de réunir tous les journalistes de Madagascar dans une ambiance festive et conviviale, pour célébrer la journée mondiale de la liberté de presse.

Un match de gala inédit

Le clou du spectacle, ça a été le match de gala qui a confronté les journalistes sportifs de Madagascar à l’équipe des politiciens. Ce fut une rencontre aussi amusante que sportive, où les positions politiques des uns et des autres étaient mises de côté.

On y retrouvait des députés, des maires, aussi bien ceux proches du régime que ceux de l’opposition. L’équipe des journalistes s’est d’ailleurs inclinée 1 à 0 contre les politiciens.

La Fondation Sodiat fière de soutenir les initiatives fédératrices

La liberté de la presse est une des plus importantes garanties d’un développement durable. Sollicitée par l’OJM, la Fondation Sodiat n’a pas hésité un instant à apporter son soutien, dans une cause aussi noble que la liberté de presse.

D’ailleurs, le Groupe Sodiat compte parmi ses entreprises quelques médias, incluant la presse écrite et la presse audiovisuelle.

 

Catégoriesnews Slider

Semaine mondiale de la vaccination : tous mobilisés !

Dans le cadre de la semaine mondiale de la vaccination, la Polyclinique d’Ilafy et la Fondation SODIAT, en partenariat avec l’UNICEF ont lancé, le mercredi 26 et le jeudi 27 avril, une campagne de sensibilisation à la vaccination. Elle est destinée aux parents, enfants, et enseignants de deux associations œuvrant dans la protection des droits des enfants.

École associative Manampisoa, Ambohimanarina

La sensibilisation du mercredi s’est tenue à l’école associative MANAMPISOA, une association créée en 2011, par des jeunes voulant pallier aux problèmes de plusieurs parents d’Ambodihady Ambohimanarina qui ne peuvent pas se permettre d’envoyer leurs enfants à l’école. Plus d’une centaine d’élèves du primaire et de la secondaire avec les parents ainsi que les enseignants, ont bénéficié de cette séance.

Centre de scolarisation de l’ONG Manda, Tsiadana

Ce jeudi 27 avril, ce fût au tour du centre de scolarisation de l’ONG Manda de recevoir les équipes de la Fondation Sodiat, l’UNICEF et de la Polyclinique Ilafy. Les enfants, dont les âges varient du niveau préscolaire au primaire, étaient réceptifs aux messages apportés par les équipes techniques.

Certains d’entre eux avouent n’avoir jamais été vaccinés de leur vie. L’importance des vaccins leur a été rappelée, dans le cadre de la prévention de maladies comme la Poliomyélite.

Organiser une séance de vaccination gratuite

À l’issue de ces séances de sensibilisation, les élèves de l’école associative MANAMPISOA et ceux du centre de scolarisation de l’ONG MANDA bénéficieront d’une vaccination gratuite, suivant le calendrier vaccinal.

Le personnel de santé de la Polyclinique d’Ilafy a martelé l’importance de la vaccination dans l’amélioration de la santé et du bien-être des enfants, dont l’élimination de maladies telles que la rougeole, la rubéole, le tétanos, la diphtérie et plusieurs autres maladies à prévention vaccinale. L’UNICEF a appuyé le droit acquis des enfants à la santé dès leur naissance et a attiré l’attention des parents et des enseignants sur les risques auxquels sont exposés les enfants non vaccinés.

Agir pour une meilleure santé des enfants défavorisés

La Polyclinique d’Ilafy, la Fondation SODIAT et l’UNICEF visent ensemble à démontrer la valeur des vaccins pour la santé des enfants et à mettre en lumière la nécessité d’investir dans les vaccins et la vaccination pour combler les lacunes dans le système de santé à Madagascar, notamment, l’accès difficile à la vaccination. C’est aussi une manière de contribuer à l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement.

L’Unicef s’est réjoui de la sollicitation de la Polyclinique et la Fondation pour un partenariat dans le domaine de la santé : la vaccination des enfants issus de couches défavorisées. L’Unicef a souligné l’importance du partenariat public-privé.

Dans le cadre de ce partenariat, formalisé prochainement par la signature d’une convention tripartite (Polyclinique d’Ilafy/Fondation Sodiat/UNICEF), un projet de création d’une unité de vaccination à la Polyclinique d’Ilafy est en cours.

Catégoriesnews Slider

Polyclinique Ilafy : Sensibilisation sur le cancer auprès du comité syndical de l’OIT

Dans le cadre de son activité syndicale et dans le souci de la santé et du bien-être de son staff, le comité du syndicat du personnel du Bureau de l’OIT à Antananarivo a organisé une séance de sensibilisation sur les cancers féminins et masculins, le 19 avril 2023, et a sollicité la Polyclinique d’Ilafy pour ce faire.

Faire connaître les points essentiels des cancers féminins

La séance de sensibilisation au dépistage des cancers du sein, du col de l’utérus et de la prostate a été dirigée par le Dr Malala, du pôle oncologie et le Dr Rindra, en charge du pôle imagerie.

Les services et prestations disponibles à la Polyclinique ont également été présentés par le Dr Georges, Directeur médical de la Polyclinique d’Ilafy.

Une sensibilisation particulière a été faite pour inciter le staff à se faire dépister le plus tôt possible.

Sensibilisation cancers féminins syndicat OIT

Une campagne de dépistage en gestation

L’organisation du programme de dépistage massif du staff de l’OIT est en cours et commencera probablement la semaine prochaine.

Il faut savoir que la Polyclinique d’Ilafy est un prestataire accepté par la Caisse d’assurance de l’OIT.

L’OIT a vivement remercié la Polyclinique d’Ilafy pour sa collaboration et son professionnalisme dans la prise en charge de son staff et souhaite que cela continue.

 

Catégoriesnews Slider

La Fondation Sodiat et l’association AFF prêtent main-forte à la commune rurale de Mantasoa

Dans la matinée du 8 avril 2023, la Commune rurale de Mantasoa a reçu une importante délégation. À l’ordre du jour : une remise de dons, en vue de rénover les infrastructures publiques au sein de la mairie.

Les infrastructures communales de Mantasoa feront bientôt peau neuve

La délégation venue de la capitale, composée de la Fondation Sodiat et des membres de l’association Andry sy Fototra ho an’ny Fampandrosoana (AFF) n’est pas venue les mains vides. Après de nombreux entretiens et séances de travail, il a été convenu que la commune rurale de Mantasoa bénéficierait d’un soutien pour rénover ses infrastructures.

Une quinzaine de pots de peinture ont été offerts, afin que la mairie puisse faire peau neuve : que ce soit les bureaux administratifs, la salle de cérémonie ou encore la salle des fêtes, qui accueille les festivités de la commune.

Redynamiser le tourisme de ce joyau de l’est Analamanga

Ce projet entre dans le cadre de la redynamisation de la commune et de ce district de Manjakandriana, réputée depuis de nombreuses décennies pour leur attrait touristique.

La réfection des routes en provenance d’Ambatomanga étant déjà sur la bonne voie, cette rénovation des infrastructures communales devrait constituer la pièce manquante du puzzle pour que Mantasoa retrouve son affluence d’antan.

Fondation Sodiat AFF Mantasoa

Lutter contre l’insécurité, une priorité pour tous

En plus de la peinture destinée à la rénovation des bâtiments de la Commune, la Fondation Sodiat et l’association AFF ont également offert une dizaine de lampadaires solaires.

Cela permettra alors d’éclairer davantage les rues de la commune, limitant ainsi les risques d’insécurité. Par ailleurs, cet éclairage utilisant des énergies renouvelables répond parfaitement aux besoins de la commune : éclairer efficacement tout en s’inscrivant dans une transition vers l’énergie propre, durable et responsable.

Fondation Sodiat AFF Mantasoa

D’autres projets de collaboration en cours d’études

La cérémonie de remise de dons a été suivie d’une visite de l’ancien bâtiment de l’école primaire publique de Mantasoa, qui est actuellement dans un état délabré suite aux nombreuses intempéries lors des cyclones successifs.

Le maire de la Commune de Mantasoa a alors exhorté la Fondation Sodiat et l’association AFF à explorer les axes de collaboration pour réhabiliter ce bâtiment, tant l’éducation est fondamentale pour toute perspective de développement.

Catégoriesnews Slider

Rugby : l’école des cheminots propulse un des siens en sélection nationale !

Une bonne nouvelle vient de tomber pour l’école de rugby des cheminots : un des jeunes qu’ils ont formés vient d’être appelé à rejoindre la sélection nationale. Il va participer au tournoi AROI, sur l’île de La Réunion.

Jean Harilala Ranarivelo Makis U16 AROI Fondation Sodiat

Jean Harilala Ranarivelo dans le lineup des Makis U16

Depuis plusieurs mois, la Fédération nationale de rugby a procédé à une détection de talents, afin de constituer l’équipe nationale en vue du tournoi AROI (Association de Rugby de l’Océan Indien).

Quelques jeunes de l’école des cheminots ont été présélectionnés à cet effet, et c’est finalement Jean Harilala Ranarivelo qui rejoindra les rangs des Makis U16. Le jeune homme de 16 ans a grandi dans le monde du rugby. Son père était un ancien joueur tandis que sa mère est également investie dans la formation des rugbywomen.

Jean Harilala Ranarivelo Makis U16 AROI Fondation Sodiat

Une victoire pour l’école des Cheminots et la Fondation Sodiat

L’école de rugby des Cheminots a été créée en 2017, avec la vocation de former au rugby les jeunes issus des quartiers défavorisés.

Cette action a été soutenue par le Groupe Sodiat, relayée ensuite par la Fondation Sodiat lorsque cette dernière a été créée.

Depuis toujours, l’objectif était de tirer ces jeunes vers le haut, en leur mettant à disposition des infrastructures et une formation digne de ce nom. C’est d’ailleurs une formule efficace pour les éloigner de la délinquance, des substances illicites et pour les garder scolarisés. En effet, la scolarisation est une condition sine qua non imposée par la Fondation Sodiat. Ainsi, ces jeunes puissent évoluer au sein de l’école de rugby des Cheminots.

Jean Harilala Ranarivelo va donc défendre les couleurs de l’équipe nationale à La Réunion, ce qui constitue en soi une victoire pour l’école de rugby et la Fondation Sodiat. C’est le début de concrétisation de 5 années de travail, d’efforts et de sacrifices. C’est une victoire pour le sport, une victoire pour le développement.

Jean Harilala Ranarivelo Makis U16 AROI Fondation Sodiat

Visite de courtoisie aux bureaux de Sodiat

Reconnaissant des efforts déployés par l’école de rugby et de la Fondation Sodiat, Jean Harilala a tenu à rencontrer le Président Directeur Général Mamy Ravatomanga. Il voulait le remercier de vive voix, avant de s’envoler pour l’île de la Réunion, aujourd’hui même.

Une rencontre a été organisée dans les bureaux du siège du Groupe Sodiat, où le jeune rugbyman était accompagné de ses formateurs. M. Ravatomanga a donné sa bénédiction au jeune joueur, tout en lui conseillant de donner le maximum et le meilleur de lui.

Une enveloppe a également été offerte par la Fondation Sodiat, afin que Jean Harilala Ranarivelo puisse s’équiper au mieux. Entre autres, il a pu chausser de nouvelles godasses, pour fouler les terrains réunionnais et exploiter tout son potentiel.

Catégoriesnews Slider

La Polyclinique Ilafy accueille la revue trimestrielle SDSP Avaradrano

La première revue trimestrielle du Service du District de la Santé Publique Avaradrano s’est tenue ce jour. La Polyclinique Ilafy a accepté d’accueillir les 80 représentants du corps médical, toutes spécialités confondues.

Revue trimestrielle SDSP Avaradrano Polyclinique Ilafy

Le SDSP, véritable pilier du système de santé à Madagascar

Le Service du District de Santé Publique constitue le troisième niveau de la pyramide sanitaire à Madagascar, tout juste en bas du niveau central (ministère) et du niveau régional (DSRP) et devant le niveau communautaire.

En tant que pierre angulaire du système de santé, sa mission est de fournir des soins de santé primaires aux Centres de Santé de Base (CSB) et aux Centres Hospitaliers de Référence de District (CHRD).

Plusieurs points à l’ordre du jour

Lors de cette première revue trimestrielle du SDSP Avaradrano, plusieurs points ont été abordés. Entre autres, le recensement des Formations Sanitaires Privées (FSP) et la conformité de ces dernières aux textes en vigueur (formalisation, inscription au DHIS2, remplissage du cahier de charge, certification ISO, etc.)

Ont également été abordés les cas d’épidémie de peste, de rage canine, de Covid-19 et de paludisme : analyse de la situation épidémiologique et mise en œuvre des plans d’action de prévention préalablement prévus.

Revue trimestrielle SDSP Avaradrano Polyclinique Ilafy

La Polyclinique Ilafy a réaffirmé son soutien à la santé publique

En tant que site d’accueil de la revue trimestrielle du SDSP Avaradrano, la Polyclinique Ilafy a réitéré sa volonté de soutenir la santé publique. A ce jour, c’est la clinique qui est la mieux équipée de la Grande île, que ce soit en matière d’imagerie médicale, de chirurgie ou encore de soins liés à l’oncologie.

Pour rappel, la présence de matériels à la pointe de la technologie ainsi que d’un personnel médical expérimenté au sein de la Polyclinique Ilafy a permis de réduire considérablement la nécessité de procéder à des évacuations sanitaires et donc des coûts des soins.

Catégoriesnews Slider

Reboisement : 7000 plants prévus par Mamy Ravatomanga et la Fondation Sodiat

La Fondation Sodiat et le groupe Sodiat en entier ont choisi ce samedi 4 mars comme journée consacrée au reboisement. Contribuer activement à reverdir Madagascar, c’est l’un des objectifs phares de la Fondation Sodiat.

reboisement Groupe Sodiat Mamy Ravatomanga

Plus d’un millier de plants pour la première vague

La Fondation Sodiat, sous la conduite du Président Directeur Général du Groupe, Mamy Ravatomanga, a réalisé aujourd’hui sa première journée de reboisement. C’est à Andakana et dans les alentours que cette campagne a été menée.

En plus de créer des emplois localement dans le district d’Ambohidratrimo, le Groupe Sodiat tient également à apporter sa pierre à la reforestation sur ces terres où se trouve le domaine du Golf du Rova, le seul vrai parcours 18 trous à Madagascar.

Une forte mobilisation des collaborateurs du Groupe Sodiat

Pour cette journée de reboisement, les collaborateurs au sein du Groupe Sodiat ont été nombreux à se manifester. « C’est agréable de se retrouver au grand air et de sortir un peu de nos bureaux, surtout si c’est pour la bonne cause », nous confiera une salariée d’Auto Diffusion.

La Fondation Sodiat rapporte qu’un peu moins de 1000 collaborateurs qui ont planté des arbres tout au long de cette journée. C’est un bilan très positif, dans la mesure où de très nombreux autres salariés assurent la continuité des services au sein des entreprises.

Le ton est donné : le greenwashing n’est pas toléré

Dans son discours lors de l’ouverture officielle de la campagne de reboisement, le Président Directeur Général Mamy Ravatomanga a été très clair : « Le devoir accompli ne se suffit pas à la mise en terre de ces jeunes plants, le Groupe Sodiat et son équipe de jardiniers veilleront à leur viabilité, par un suivi et un entretien rigoureux ».

Il faut savoir que la reforestation de Madagascar fait partie des priorités du Groupe Sodiat, conformément à l’objectif « Madagasikara rakotr’ala ». Pour cela, une pépinière a été mise en place depuis quelques années, pour subvenir aux besoins de ces reboisements que le Groupe effectue chaque année.

Des objectifs ambitieux pour la campagne de reforestation 2023

La Fondation Sodiat et le Groupe Sodiat ne s’en tiendront pas à cette journée, d’autres éditions seront prévues lors de cette campagne 2023. D’ailleurs, les objectifs fixés sont prometteurs : le Groupe Sodiat prévoit de mettre en terre environ 7000 plants cette année.

Il est logique et légitime en effet qu’un groupe qui comptabilise plus de 4000 collaborateurs veuille défendre une cause aussi noble, urgente et importante que la reforestation de Madagascar.

pépinière Groupe Sodiat Mamy Ravatomanga